Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Retour à la version anglaise?

Le mariage des enfants dans le monde :

Burkina Faso

Taux de mariages d'enfants
UNICEF 2017 % mariées avant l’âge de 15 ans
10%
UNICEF 2017 % mariées avant l’âge de 18 ans
52%
Classement international*

5

* Références

Fait référence au pourcentage de femmes âgées de 20 à 24 ans qui ont été mariées ou en concubinage avant le l’âge de 15 ou 18 ans.

Photo credit: Jessica Lea | DFID

Taux de mariages d'enfants
UNICEF 2017 % mariées avant l’âge de 15 ans
10%
UNICEF 2017 % mariées avant l’âge de 18 ans
52%
Classement international*

5

* Références

Fait référence au pourcentage de femmes âgées de 20 à 24 ans qui ont été mariées ou en concubinage avant le l’âge de 15 ou 18 ans.

Le Burkina Faso a un taux de prévalence du mariage chez les enfants de 52%. En moyenne, près d'une fille sur deux au Burkina sera mariée avant l'âge de 18 ans.

Les taux de mariage des enfants varient d'une région à l'autre et atteignent 86% dans la région du Sahel et 76% dans la région Est.

Conducteurs

Le mariage des enfants au Burkina Faso est lié à la pauvreté, à la tradition et au manque d'éducation.

Le FNUAP a constaté que 60% des femmes âgées de 20 à 24 ans sans éducation et 42% de l'enseignement primaire étaient mariées ou en union à l'âge de 18 ans, contre seulement 3% des femmes ayant un diplôme d'études secondaires ou plus élevé. La moins instruit est une fille, plus elle risque de se marier à un enfant.

Initiatives visant à mettre fin au mariage des enfants

En mars 2015, la campagne de l'Union africaine pour mettre fin au mariage des enfants a été lancée à Dori, la capitale de la région du Sahel, où les taux de mariage des enfants sont les plus élevés.

Le Burkina Faso a finalisé une stratégie nationale pour mettre fin au mariage des enfants au Burkina Faso (2016-2025) en novembre 2015 afin de travailler à la prévention et à l'élimination du mariage des enfants d'ici 2025. La stratégie a été élaborée avec de nombreuses parties prenantes, y compris les agences des Nations Unies, religieuses et traditionnelles Les dirigeants, la coalition nationale pour mettre fin au mariage des enfants (Coalition Nationale de Lutte Contre le Mariage Précoce) et des citoyens de communautés à travers le pays.

La stratégie a quatre objectifs:

  • Empêcher toutes les formes de mariage d'enfant
  • Soutenir les victimes d'un mariage d'enfant
  • Renforcer les efforts nationaux pour mettre fin à la pratique
  • Coordonner, surveiller et évaluer la mise en œuvre de la stratégie

Un plan d'action triennal 20166-2018 décrit comment la stratégie sera déployée, alors qu'une plate-forme multisectorielle lancée en juin 2016 agit comme un organe de coordination et de pilotage. La plate-forme énonce les rôles et les responsabilités dans la mise en œuvre de la stratégie de 13 ministères sectoriels et sera responsable du suivi des progrès réalisés.

Programme mondial UNICEF-UNFPA pour accélérer l'action pour mettre fin au mariage des enfants

Le Burkina Faso est un pays ciblé du Programme mondial UNICEF-FNUAP pour accélérer l'action pour mettre fin au mariage des enfants, un programme multi-donateurs et mutuellement intéressés travaillant dans 12 pays sur quatre ans.

Sources
  • UNICEF, State of the World’s Children, 2016
  • UNFPA, Ethiopia: Child marriage country profile, 2012