Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Retour à la version anglaise?

La Commission de la population et du développement demande la collecte de données sur le mariage des enfants et les adolescentes

Les gouvernements ont été instamment priés de collecter des données sur le mariage des enfants, ainsi que sur les adolescentes, dans le cadre de leurs efforts pour mettre en œuvre et suivre le succès des objectifs de développement durable.

La résolution , adoptée à la fin de la 49 e session de la Commission de la population et du développement, a pour thème «Renforcer la base de données démographiques sur laquelle s'appuie le Programme de développement durable à l'horizon 2030».

La collecte de données est essentielle pour comprendre les réalités vécues et les besoins des femmes et des filles et pour mesurer l'impact des lois, des politiques et des programmes sur leur vie. Cela fera partie intégrante du succès des objectifs mondiaux pour le développement durable, y compris la cible 5.3 visant à mettre fin aux mariages d'enfants, aux mariages précoces et aux mariages forcés.

La résolution met l'accent sur la collecte de données dans plusieurs domaines qui soutiendront les efforts visant à lutter contre le mariage des enfants, notamment:

  • Enregistrement de naissance et mariage . Les gouvernements sont instamment priés de renforcer les systèmes d'enregistrement universel, fiable et rapide des naissances et des mariages, entre autres, et de produire des statistiques de l'état civil à partir de ces données ( paragraphe OP11 ).
  • Données et statistiques ventilées par sexe sur les indicateurs sexospécifiques , y compris les indicateurs relatifs à la violence à l'égard des femmes et des filles - englobant des pratiques préjudiciables telles que le mariage des enfants et les mutilations génitales féminines ( paragraphe OP13 ).
  • Les besoins des adolescentes âgées de 10 à 14 ans . Les gouvernements sont également priés de veiller à collecter, analyser et diffuser des données sur les femmes et les filles âgées de 10 à 14 ans et de plus de 49 ans, afin de combler les lacunes en matière de données et d’informer les décideurs. Les données portent souvent sur les femmes et les filles âgées de 15 à 49 ans et manquent donc des informations essentielles sur les filles de moins de 15 ans ( paragraphe OP15 ).

Cette résolution peut être un outil utile pour les organisations de la société civile cherchant à encourager leurs gouvernements à mettre en œuvre les Objectifs mondiaux pour le développement durable, et en particulier à rendre compte de leurs progrès pour atteindre la cible 5.3 visant à mettre fin au mariage des enfants.

En savoir plus sur la Conférence internationale sur la population et le développement et le programme d'action de la CIPD ici et ici .