Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Back to the original version

Webinaire: Mariage d'enfants, mariages précoces et forcés et COVID-19

11:30 , 18th September 2020

Webinaire du Programme mondial UNFPA-UNICEF sur le mariage des enfants: Mariage d'enfants, mariages précoces et forcés et COVID-19

18 septembre 2020 11 h 30 HE

INSCRIPTION: Vous pouvez vous inscrire pour rejoindre le webinaire ici .

Neuf mois après le début de la pandémie de COVID-19, il devient clair que de nombreuses prédictions sur l'impact de
la pandémie des adolescentes et des jeunes femmes est en train de devenir une réalité. Selon global
Selon les estimations de l'UNFPA, la pandémie de COVID-19 pourrait entraîner 13 millions de mariages d'enfants supplémentaires dans les années
immédiatement après la crise sanitaire, avec au moins 4 millions de filles supplémentaires mariées au cours des deux prochaines années, alors que les moyens de subsistance des familles s'évaporent et que des crises économiques s'ensuivent, poussant les familles à identifier d'autres formes d'activités génératrices de revenus qui peuvent nuire aux enfants. Une nouvelle analyse publiée par l'UNICEF montre également que le nombre d'enfants vivant dans des ménages pauvres pourrait augmenter de 15% d'ici la fin de 2020 en raison de la pandémie mondiale, avec près des deux tiers de ces ménages en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud. .

Les médias et les agences de développement ont signalé une augmentation des mariages d'enfants en conséquence
des fermetures d’écoles et de la perte de moyens de subsistance. Des rapports supplémentaires comprennent des baisses dans les services de protection de l'enfance et de violence sexiste; perte de soutien social pour les enfants et leurs familles; le manque d'accès aux services de soins de santé, y compris les services de santé mentale; et les filles confrontées à des charges accrues de soins et de travaux domestiques non rémunérés ainsi qu'à un manque d'accès aux produits de gestion de l'hygiène menstruelle.

C'est dans ce contexte que les gouvernements du Canada et de la Zambie, avec le soutien de l'UNICEF
et l'UNFPA, accueillera un événement qui offrira une opportunité aux États membres, aux jeunes et
la société civile au dialogue sur les engagements pris et les mesures innovantes pour éliminer les enfants,
mariage forcé dans le contexte du COVID-19 et de la décennie du changement (en route vers 2030).