Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Retour à la version anglaise?

Le Ghana lance la campagne de l'Union africaine contre le mariage des enfants

Photo credit: US Army Corps | Jennifer Aldridge

Le gouvernement du Ghana a lancé une campagne nationale visant à mettre fin au mariage des enfants, une pratique qui touche une fille sur cinq dans le pays.

Nana Oye Lithur, ministre ghanéenne des questions de parité, de l'enfance et de la protection sociale, a annoncé cette initiative lors de la 7 e Conférence africaine des premières dames sur la santé sexuelle et les droits en matière de reproduction, qui s'est tenue hier à Accra.

Avec cette campagne, le gouvernement réitère son engagement à mettre fin au mariage des enfants et se joint à un nombre croissant de pays africains participant à la campagne de l'Union africaine contre le mariage des enfants.

La Première Dame du Ghana, Son Excellence Lordina Mahama, a appelé les Premières dames africaines à continuer à éduquer et à plaider en faveur de l'autonomisation des filles, et a souligné l'importance des leaders traditionnels pour lutter contre le mariage des enfants.

Le ministère du Genre, de l'Enfance et de la Protection sociale a également lancé une campagne dans les médias sociaux avec le hashtag #GhanaEndsChildMarriage.

Faits essentiels: le mariage des enfants au Ghana

  • Selon l'UNICEF, 21% des filles au Ghana sont mariées avant leur 18e anniversaire . [1]
  • Cependant, les taux de mariage des enfants varient considérablement d'une région à l'autre et peuvent atteindre 39% dans le nord du pays, mais seulement 12% dans le Grand Accra. [2]
  • L'âge légal du mariage est de 18 ans pour les garçons et les filles. Cependant, ils peuvent se marier à partir de 16 ans avec le consentement de leurs parents.

Comment le gouvernement aborde-t-il le mariage des enfants au Ghana?

  • Une unité de lutte contre le mariage des enfants a été créée en 2014. Dirigée par le Ministère de la condition de la femme, des enfants et de la protection sociale, cette unité cherche à promouvoir et à coordonner les initiatives nationales visant à mettre un terme au mariage des enfants au Ghana.
  • En 2015, le ministère a mis en place un comité consultatif national de haut niveau fournissant des orientations stratégiques sur le mariage des enfants et un groupe de travail national des parties prenantes réunissant la société civile, les autorités gouvernementales et les partenaires de développement travaillant sur la question.
  • Le ministère collabore actuellement avec l'UNICEF pour élaborer un cadre stratégique national triennal visant à mettre fin au mariage des enfants. La stratégie devrait être achevée plus tard cette année.

Sources:

[1] UNICEF, La situation des enfants dans le monde, 2015.

[2] Enquête en grappes à indicateurs multiples au Ghana, 2011.