Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Retour à la version anglaise?

Les jeunes mariées du Kirghizistan: enlevées et contraintes de se marier

«Ma mère a été kidnappée pour être une épouse. Ma sœur aînée a également été kidnappée. Presque tous mes parents étaient des épouses kidnappées », confie une jeune femme du Kirghizistan dans ce court métrage. Elle aussi a été kidnappée et contrainte de se marier à 16 ans. «Je ne connaissais rien au mariage. C'était si difficile parce que je ne l'aimais pas. Je n'avais d'autre choix que de céder. Mais je ne lui ai jamais donné mon coeur.

Près d'une fille sur dix est mariée avant l'âge de 18 ans au Kirghizistan. Selon le Fonds des Nations Unies pour la population, une grande partie des mariages d'enfants ont lieu dans le pays à la suite d'un enlèvement de jeune mariée.

L'enlèvement de jeune mariée est illégal au Kirghizistan. Depuis 2013, enlever quelqu'un pour mariage, contre son gré, est un crime punissable d'une peine pouvant aller jusqu'à sept ans de prison. Néanmoins, la pratique continue et les auteurs sont rarement poursuivis.

Dans ce film, nous entendons les voix de femmes qui ont été kidnappées et forcées à se marier très jeunes. Malgré les récits tragiques, il existe une lueur d'espoir, tant de la part des femmes que de la jeune génération à suivre, que l'enlèvement de la mariée deviendra un jour une chose du passé.

«Deux amis du village sont venus me demander de les aider à kidnapper une fille qu'ils connaissaient», explique un jeune homme interviewé dans le film. «Je leur ai dit« Tu ne devrais pas le faire. Au lieu de cela, je peux vous aider à la rencontrer et à lui parler. Ce sera mieux pour nous tous. Vous devriez vous demander: que feriez-vous s'il s'agissait de votre sœur?

À propos du film

Ce court métrage a été produit par Alya Productions, en partenariat avec une organisation locale   Institut Kyz Korgon. Alya Productions travaille sur «After the Rain», un film sur l'enlèvement de la mariée et le mariage d'enfants au Kirghizistan. Une fois sorti, le film sera projeté dans des communautés du Kirghizistan afin de susciter des conversations sur cette pratique bien ancrée. Pour en savoir plus, cliquez ici .