Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Back to the original version

Malawi: la Constitution n'autorise plus le mariage des enfants

The Daily Times reported on the Constitutional change on 15 February.

Mise à jour le 26 avril 2017: Le président du Malawi, Peter Mutharika, a signé l'amendement constitutionnel dans la loi à la fin du mois d'avril 2017. L'amendement marque un processus de plusieurs années pour interdire le mariage des enfants au Malawi (source: VoA News ).

Le 14 février a été une journée historique pour les filles du Malawi. Le Parlement a voté pour modifier la Constitution pour rendre le mariage avant l'âge de 18 ans illégal, supprimant une disposition qui permettait aux enfants de se marier à 15 ans avec le consentement des parents.

Le Malawi a le 11 e taux de mariage des enfants le plus élevé au monde, avec près d'une fille sur 2 mariée avant 18 ans, selon l'UNICEF.

En février 2015, le Malawi a adopté la loi sur le mariage, le divorce et les relations familiales qui fixe l'âge minimum du mariage à 18 ans pour les garçons et les filles. Cependant, sans modifier la Constitution, la nouvelle loi a créé une faille qui pourrait être utilisée pour autoriser les mariages d'enfants.

Les lois du pays sont désormais harmonisées, a déclaré Lusungu Kalanga, un activiste malawien. «Il était important de modifier la constitution car c'est la loi suprême du pays». Elle a ajouté: "C'est le cadeau parfait pour la Saint-Valentin pour les filles du Malawi!"

Cette histoire se rapporte à l'objectif A «Gouvernements» de la stratégie 2017-2020 de Girls Not Brides. L'objectif est de s'assurer que les gouvernements prennent des mesures pour lutter contre le mariage des enfants dans leurs pays, avec la participation active de la société civile et d'autres parties prenantes. En savoir plus .