Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Retour à la version anglaise?

Né pour être marié: s'adressant aux mariages précoces et forcés à Nyal, Sud-Soudan

Organisation: Oxfam Année: 2019

Cette recherche a révélé que 71% des femmes et des filles âgées de 15 à 49 ans vivant à Nyal, au Sud-Soudan, étaient mariées avant 18 ans et 10% avant 15 ans.

Ces résultats sont basés sur une enquête réalisée auprès d'environ 200 femmes et filles et sur près de 30 entretiens et groupes de discussion avec des décideurs et des praticiens locaux, ainsi que des garçons et des filles âgés de 13 à 18 ans.

Des millions de personnes ont été touchées par le conflit qui a éclaté en 2013 au Sud-Soudan et les femmes et les filles continuent de souffrir de viols et d'enlèvements pour esclavage sexuel. De nombreuses personnes vivant dans les zones les plus touchées ont fui vers Nyal, une région toujours touchée par une pauvreté accrue, l'insécurité alimentaire et les violences sexuelles provoquées par le conflit.

S'il est difficile d'identifier une augmentation du nombre de mariages d'enfants en raison du conflit, car il n'existait aucune donnée sur le mariage d'enfants à Nyal avant le conflit, les taux sont alarmants. Dans ce rapport, Oxfam exhorte les gouvernements, les donateurs et les acteurs humanitaires à prendre des mesures pour lutter contre les inégalités entre les sexes et à soutenir les actions menées au niveau communautaire pour remédier à ce problème urgent.

TAGS: Rapports South Sudan Conflict and humanitarian crises