Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Retour à la version anglaise?

Lignes directrices interinstitutions sur la gestion des cas de violence sexiste en situation humanitaire

Organisation: UNICEF, UNFPA, UNHCR, International Rescue Committee (IRC), International Medical Corps (IMC), USAID, Primero, Gender-based violence information management system (GBVIMS) Année: 2017

Dans les situations humanitaires, les violences sexuelles ont retenu l'attention de la communauté internationale. Cependant, d'autres formes de violence sexiste (GBV) se sont également produites pendant la crise et les déplacements, ainsi que pendant et après le retour. En particulier, les formes de violence qui affectent les adolescentes, telles que le mariage des enfants, sont apparues comme particulièrement nécessaires.

Ces lignes directrices visent à fournir des normes de bonnes pratiques afin de garantir que les victimes de violence fondée sur le genre reçoivent des services de qualité dans des contextes humanitaires. Le chapitre 3 (p.117) examine comment les intervenants peuvent aider les filles exposées au risque de mariage d'enfants et les filles déjà mariées.

Ces directives ont été inspirées par des interventions sur la violence basée sur le genre menées en République centrafricaine, en Jordanie, au Liban, au Mali, au Niger et en Somalie, et dirigées par des experts, notamment le Corps médical international, le Comité international de secours, l'UNICEF, le FNUAP et le HCR.

Il existe également des matériels pour aider le personnel à mener à bien la formation sur le contenu de ces directives (voir page 52 du guide de l'animateur pour le module 16 sur le mariage d'enfants).

TAGS: Guides pratique International Conflict and humanitarian crises Violence against girls Fournir des services Services de protection de l’enfance Conception de projets