Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Back to the original version

Le Sénégal lance une campagne de l'Union africaine pour mettre fin au mariage des enfants

Senegal launches African Union campaign to end child marriage | | Photo credit: Peter A Harrison

Le 22 juin, le Sénégal a lancé la campagne de l'Union africaine pour mettre fin au mariage des enfants. Près d'une fille sur trois au Sénégal est mariée avant son 18 e anniversaire et le lancement de la campagne est une étape importante pour aider à changer cela.

Le lancement a été suivi par Mariama Sarr, Ministre de la femme, de la famille et des enfants, et De Fatima Zohra Sebaa-Delladj, la Rapporteuse spéciale de l'Union africaine sur le mariage des enfants.

Le Dr Sebaa-Delladj a déclaré que mettre fin au mariage des enfants dépendait en fin de compte de la volonté politique, mais que la société civile avait un rôle à jouer pour obliger le gouvernement à rendre compte de ses engagements. Elle a souligné la nécessité d'harmoniser la législation, d'impliquer tout le monde dans cette campagne et de mettre en place des réseaux.

À propos de la campagne de l'UA pour mettre fin au mariage des enfants

Lancée en mai 2014, la Campagne de l'UA pour mettre fin au mariage des enfants vise à accélérer le changement à travers l'Afrique en encourageant les gouvernements à développer des stratégies de sensibilisation au mariage des enfants et à lutter contre ses effets néfastes.

Plus précisément, il vise à:

  • Identifier l'impact socio-économique du mariage des enfants
  • Promouvoir la mise en œuvre efficace des instruments juridiques et politiques de l'UA et soutenir l'action politique
  • Supprimer les obstacles et les goulots d'étranglement à l'application de la loi
  • Accroître la capacité des acteurs non étatiques à entreprendre un plaidoyer politique fondé sur des preuves

Initialement prévue pour durer deux ans, la campagne a maintenant été prolongée jusqu'à au moins 2017. Quatorze pays - Burkina Faso, Tchad, République démocratique du Congo, Éthiopie, Érythrée, Ghana, Madagascar, Mali, Niger, Sénégal, Soudan , La Gambie, l'Ouganda et le Zimbabwe - ont lancé la campagne jusqu'à présent, avec d'autres lancements prévus plus tard dans l'année et en 2017.