Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Back to the original version

Swaziland: une nouvelle législation interdit le mariage des enfants

Cela s'appelle Kwendizisa au Swaziland, lorsqu'un parent ou tuteur épouse une petite fille avec un homme adulte sans son consentement. Une tradition vieille de plusieurs siècles, elle est désormais illégale.

Selon la loi de 2012 sur la protection et le bien-être des enfants, approuvée le 8 septembre 2012, toute personne de moins de 18 ans a le droit de refuser de respecter toute coutume et autre pratique traditionnelle qui est susceptible de les affecter négativement. Le mariage des enfants était auparavant toléré en vertu de la constitution du Swaziland de 2005, qui autorisait certaines pratiques coutumières à condition qu'elles n'entrent pas en conflit avec les clauses constitutionnelles.

Au Swaziland, la pratique du mariage des enfants a été liée à la propagation du VIH. Les adolescentes mariées courent un risque plus élevé de contracter le virus parce que beaucoup d'entre elles sont mariées à des hommes vivant en union polygame, sont victimes de violences sexuelles ou sont incapables de négocier des rapports sexuels protégés avec leurs maris plus âgés. Le Swaziland a actuellement le taux de prévalence du VIH le plus élevé au monde.

Pour plus d'informations, consultez Plus News et le Times of Swaziland .