Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Back to the original version

«La pratique du mariage des enfants doit cesser partout», déclare le Secrétaire général de l'ONU dans un rapport à l'Assemblée générale

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a publié son rapport annuel à l'Assemblée générale des Nations Unies dans lequel il rend compte des progrès accomplis dans la mise en œuvre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), un ensemble d'objectifs convenus par le communauté internationale pour aider à réduire la pauvreté mondiale qui doit expirer en 2015.

Dans son rapport tant attendu, Ban Ki-moon réfléchit sur un nouveau programme de développement qui doit commencer en 2015 et écrit que pour donner vie à une nouvelle vision de la communauté internationale, il faudra un certain nombre d '«actions transformatrices» qui s'appliquent à tous. pays, dont la nécessité d’autonomiser les femmes et les filles.

«Le nouvel ordre du jour doit garantir l'égalité des droits des femmes et des filles, leur pleine participation aux sphères politique, économique et publique et une tolérance zéro pour la violence ou l'exploitation des femmes et des filles», écrit le Secrétaire général.

La pratique du mariage des enfants doit cesser partout.

Ban Ki-moon

Surtout, il a souligné que pour y parvenir, «la pratique du mariage des enfants doit cesser partout».

Les observations du Secrétaire général sont les bienvenues et ajoutent un poids supplémentaire à l'argument selon lequel pour réduire la pauvreté dans le monde, l'autonomisation des filles et des femmes doit être au cœur de nos efforts. Il souligne également que nous ne bâtirons pas un monde plus sain, plus sûr et plus prospère sans mettre fin au mariage des enfants, un problème qui mine six des huit objectifs actuels du Millénaire pour le développement.

Le rapport de Ban Ki-moon fait suite à un rapport publié en mai 2013 par un groupe de haut niveau , nommé par le Secrétaire général des Nations Unies, qui recommandait que les nouveaux objectifs de développement incluent un objectif spécifique visant à «autonomiser les filles et les femmes» et que les progrès accomplis dans la réalisation de cet objectif devrait être mesuré par une réduction du mariage des enfants.

Le rapport du Secrétaire général sera présenté et discuté lors d'un événement spécial du Président de l'Assemblée générale le 25 septembre 2013, qui cherchera à définir un cadre pour les négociations à venir entre les gouvernements sur ce à quoi ressemblera un nouveau programme de développement pour la communauté internationale. comme.

«Alors que nous faisons la transition vers cette nouvelle ère, nous devons poursuivre le travail commencé avec les objectifs du Millénaire pour le développement et veiller à ce que l'extrême pauvreté disparaisse d'ici une génération», écrit Ban Ki-moon dans le rapport. «Conformément aux principes des Nations Unies, ce cadre pour l'après-2015 peut rassembler l'éventail complet des aspirations et des besoins humains pour garantir une vie digne pour tous.»