L’union fait la force ! Retour sur cinq ans d’avancées vers la fin du mariage des enfants

Il y a cinq ans, Filles Pas Epouses : Le Partenariat pour la Fin du Mariage des Enfants est né. Notre mission était simple, mais pas nécessairement facile : mettre fin au mariage des enfants en une génération. En l’espace de quelques années, nous avons réalisé des avancées significatives vers la fin du mariage des enfants. Mais dans quelle mesure ? C’est la question au cœur de « L’union fait la force : retour sur cinq ans d’avancées vers la fin du mariage des enfants ».

Bien que des engagements de premier plan aient été pris en faveur de la fin du mariage des enfants à l’échelle mondiale, régionale et nationale, il est temps de joindre l’acte à la parole, faute de quoi le nombre de filles mariées pendant leur enfance pourrait attendre le total alarmant de 1.2 milliards à l’horizon 2050.

Parmi les progrès accomplis à ce jour :

1) Une augmentation du nombre d’engagements mondiaux et régionaux, y compris l’adoption de la cible 5.3 des Objectifs de développement durable qui engage 193 pays à mettre fin au mariage des enfants d’ici à 2030.

2) Un nombre croissant de stratégies nationales pour mettre fin au mariage des enfants. Des stratégies ont vu le jour ou sont en cours d’élaboration dans au moins 14 pays. Bien d’autres pays ont pris des mesures pour renforcer leur législation, en augmentant l’âge légal du mariage à 18 ans, en éliminant les exceptions par autorisation parentale ou judiciaire, ou en durcissant les sanctions.

3) Un plus grand nombre de programmes visant à mettre fin au mariage des enfants et à soutenir les filles déjà mariées, y compris le lancement du programme mondial de l’UNICEF et du FNUAP pour accélérer les efforts pour la fin du mariage des enfants.

4) Un mouvement dynamique pour mettre fin au mariage des enfants. Filles, Pas Epouses compte désormais plus de 600 organisations de la société civile dans plus de 80 pays, et le Partenariat un soutenu par un mouvement plus large de parlementaires, de jeunes, et de célébrités qui ont permis de briser le tabou sur le mariage des enfants.

5) Maintenant plus que jamais, nous connaissons les mesures à prendre pour remédier au mariage des enfants et soutenir les filles déjà mariées. En partenariat avec des membres, des partenaires et des experts, Filles, Pas Epouses a développé une Théorie du changement sur le mariage des enfants, ainsi qu’une liste de vérification pour les stratégies nationales.

6) Plus de financements sont alloués aux interventions visant à remédier au mariage des enfants. Cependant, compte tenu de l’ampleur du problème, le niveau de financement actuel est loin d’être suffisant et bon nombre d’organisations communautaires n’ont pas accès aux fonds nécessaires à la réalisation de leur travail.

Nous avons parcouru un long chemin, mais il nous en reste beaucoup à accomplir. Notamment, les sept mesures ci-dessous sont indispensables à un progrès durable et menant à un changement concret de la vie des filles.