Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Back to the original version

AVIS AUX MÉDIAS: L'archevêque Desmond Tutu arrivera aujourd'hui en Zambie pour une visite visant à stimuler les efforts pour mettre fin au mariage des enfants

Girls Not Brides

AVIS AUX MÉDIAS

Lundi 15 septembre 2014

L'archevêque Desmond Tutu arrive en Zambie aujourd'hui pour une visite de quatre jours afin de soutenir et d'encourager les efforts visant à mettre fin au mariage des enfants. Il sera accompagné de Mabel van Oranje, présidente de Girls Not Brides: The Global Partnership to End Child Marriage .

Au cours de leur visite, l'archevêque Tutu et Mabel van Oranje rencontreront un éventail de groupes qui ont un rôle à jouer dans les efforts visant à mettre fin au mariage des enfants en Zambie, notamment des organisations de la société civile, des ministres du gouvernement, des groupes de jeunes, des chefs religieux et des chefs traditionnels. Ils sont en Zambie pour en savoir plus sur le travail en cours pour lutter contre le mariage des enfants dans le pays et pour partager ce qu'ils ont appris de ceux du monde entier qui travaillent également pour mettre fin à ce problème mondial.

L'archevêque Tutu se rendra en Zambie en tant que cofondatrice de Girls Not Brides , un partenariat mondial de plus de 400 organisations de la société civile de plus de 60 pays d'Afrique, d'Asie, du Moyen-Orient, d'Europe et des Amériques. Les membres de Girls Not Brides sont unis par un engagement à travailler en partenariat pour mettre fin au mariage des enfants et permettre aux filles de réaliser leur potentiel.

OPPORTUNITÉS MÉDIATIQUES

Arrivée - Lundi 15 septembre, 15h, Aéroport international Kenneth Kaunda

  • La délégation fera quelques brefs commentaires aux médias à son arrivée à l'aéroport international Kenneth Kaunda de Lusaka.
  • Il est conseillé aux médias d'arriver à l'aéroport le lundi 15 septembre à 15 heures.
  • Un point de presse complet aura lieu à l'issue de la visite le jeudi 18 septembre.

Conférence de presse - Jeudi 18 septembre, 9h, Radisson Blu Hotel

  • Lieu: Radisson Blu Hotel, Plot 19029, Great East Road, Lusaka
  • Intervenants: l'archevêque Tutu, cofondateur de Girls Not Brides, et Mabel van Oranje, présidente de Girls Not Brides
  • Un communiqué de presse et des photos de la visite seront également mis à disposition.

Pour plus d'informations sur ces opportunités médiatiques, contactez:

  • Rina Mukumba, Institut zambien de communication de masse (ZAMCOM)

Courriel: rina.mukumba@zamcom.ac.zm

Cellulaire: + 260-979-284848

À propos du mariage des enfants

Le mariage des enfants est un problème mondial. Il traverse les pays et les cultures, les religions et les ethnies. Les taux de mariage des enfants diminuent lentement, mais les chiffres absolus pourraient augmenter avec la croissance démographique si les efforts ne sont pas accélérés.

Le mariage des enfants en chiffres

  • La Zambie a l'un des taux de mariage d'enfants les plus élevés au monde: 42% des filles se sont mariées avant d'avoir 18 ans.
  • Chaque année, environ 15 millions de filles dans le monde sont mariées avant d'avoir 18 ans.
  • Les Nations Unies estiment qu'environ 700 millions de femmes vivantes aujourd'hui se sont mariées dans leur enfance, soit environ 10% de la population mondiale.

L'impact du mariage des enfants

  • Les jeunes mariées abandonnent presque toujours l'école, ce qui leur refuse la possibilité d'acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour les sortir, ainsi que leurs familles, de la pauvreté. Le mariage des enfants freine les filles, leurs familles et le développement de leur pays.
  • Les jeunes mariées tombent souvent enceintes peu de temps après le mariage, mettant leur santé et celle de leurs enfants en danger. Les filles de moins de 18 ans sont cinq fois plus susceptibles de mourir pendant la grossesse ou le travail que les femmes au début de la vingtaine, et leurs enfants ont beaucoup moins de chances de survivre les premières années de leur vie.

BIOGRAPHIES

Archevêque Desmond Tutu

Cliquez pour télécharger. Crédit photo: Girls Not Brides

Cliquez pour télécharger.
Crédit photo: Girls Not Brides

L'archevêque Desmond Tutu est l'un des défenseurs de la paix et des droits de l'homme les plus connus au monde. Il est archevêque émérite du Cap, a présidé la Commission vérité et réconciliation de l'Afrique du Sud et est lauréat du prix Nobel de la paix (1984).

L'archevêque Tutu est un membre fondateur de The Elders, un groupe d'éminents dirigeants mondiaux réunis par Nelson Mandela pour promouvoir la paix et les droits de l'homme. Les Aînés ont fondé Girls Not Brides et ont joué un rôle essentiel en mettant le mariage des enfants au premier plan de l'agenda international.

Bien qu'il se soit retiré de la vie publique, l'archevêque Tutu reste actif dans les efforts visant à mettre fin au mariage des enfants.

Mabel van Oranje, présidente de Girls Not Brides

Cliquez pour télécharger. Crédit photo: Jeroen van der Meyde.

Cliquez pour télécharger.
Crédit photo: Jeroen van der Meyde.

Mabel est présidente du conseil d'administration de Girls Not Brides. De 2008 à 2012, Mabel a été le premier PDG de The Elders, un groupe d'éminents leaders mondiaux réunis par Nelson Mandela pour promouvoir la paix et les droits de l'homme. Mabel a dirigé les consultations qui ont façonné la décision stratégique des Elders de sensibiliser à la question souvent oubliée du mariage des enfants et de créer Girls Not Brides: The Global Partnership to End Child Marriage.

Avec plus de vingt ans d'expérience dans la construction de partenariats pour la justice et le changement, la vision de Mabel a vu Girls Not Brides devenir un partenariat mondial de plus de 400 organisations de la société civile basées dans plus de 60 pays, unies par un engagement à mettre fin au mariage des enfants et à permettre filles pour réaliser leur potentiel.

[ COMMUNIQUÉ DE PRESSE: Mgr Desmond Tutu se rendra en Zambie pour encourager les efforts visant à mettre fin au mariage des enfants ]