Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Back to the original version

Mettre fin au mariage précoce et forcé est nécessaire pour parvenir à l'égalité des sexes - Hillary Clinton, Journée internationale de la femme 2014

  • Gender equality is “the great unfinished business of the 21st century” declared former US Secretary of State Hillary Clinton at the UN on International Women’s Day
  • End to early and forced marriage is needed to achieve gender equality
  • Clinton calls for gender equality to be a specific goal and integrated into every goal in new development framework for the international community
Screenshot: Hillary Clinton speaking at the United Nations on International Women's Day 2014

L'égalité pour les femmes et les filles est «la grande tâche inachevée du 21 e siècle», a déclaré l'ancienne secrétaire d'État américaine Hillary Clinton à l'ONU à l'occasion de la Journée internationale de la femme. «Lorsque les femmes et les filles prospèrent, des sociétés entières prospèrent.»

L'ancienne secrétaire d'État américaine a exhorté les États à «placer les femmes et les filles et la cause de l'égalité des sexes au cœur de notre nouveau programme de développement, à la fois en tant qu'objectif spécifique et intégré dans chaque objectif».

Surtout, elle a souligné que mettre fin à la violence sexiste et au mariage précoce et forcé serait une étape nécessaire pour parvenir à l'égalité pour les femmes et les filles.

Nous devons veiller à mettre fin à la violence sexiste et au mariage précoce et forcé.

Hillary Clinton

Les commentaires de la secrétaire Clinton interviennent alors que les États se réunissent aux Nations Unies pour la Commission annuelle de la condition de la femme afin d'évaluer les défis et les réalisations dans la mise en œuvre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) pour les femmes et les filles. Ces discussions alimenteront la prochaine série d'objectifs de développement pour la communauté internationale une fois que les OMD expireront en 2015.

Mettre fin au mariage des enfants doit faire partie intégrante de ces discussions.

Clinton a ajouté: «nous ne pouvons pas faire de progrès sur l'égalité des sexes ou le développement humain plus large sans sauvegarder la santé et les droits reproductifs des femmes.» Les adolescentes font partie des groupes les plus vulnérables et marginalisés ayant un accès limité aux connaissances et aux services de planification familiale.

Pour nous assurer de tenir nos promesses envers les femmes et les filles, Clinton a souligné que «nous aurons besoin de cibles claires et de mesures concrètes avec des indicateurs sensibles au genre et des données ventilées par sexe».

L'évolution des taux de prévalence du mariage des enfants pourrait être un indicateur clair et bien défini permettant à la communauté internationale de mesurer et de suivre les progrès accomplis en matière de droits et de bien-être des adolescentes dans le prochain cadre de développement.

Pour regarder l'événement complet, cliquez ici .