Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Retour à la version anglaise?

Mettre fin aux mariages d'enfants, aux mariages précoces et forcés et au programme de développement pour l'après-2015: le groupe de travail ouvert sur les objectifs de développement durable

www.un.org/milleniumgoals/

En 2000, la communauté internationale a convenu d’un ensemble de huit objectifs, connus sous le nom d’ objectifs du Millénaire pour le développement , qui visaient à réduire l’extrême pauvreté. Les objectifs ont galvanisé les efforts pour répondre aux besoins des plus pauvres du monde, générant des financements, une attention et des programmes sur un éventail de problèmes mondiaux tels que la santé maternelle et infantile, le VIH / sida et l'enseignement primaire.

Les objectifs du Millénaire pour le développement doivent se terminer en 2015 et des discussions sont en cours sur ce à quoi pourrait ressembler un nouveau cadre de développement pour la communauté internationale, le "programme de développement pour l'après-2015".

Les besoins et la situation uniques des adolescentes ont été négligés dans les objectifs du Millénaire pour le développement. Cependant, on reconnaît de plus en plus que leurs besoins et leurs droits doivent être au cœur de tout nouveau cadre de développement. L'existence continue de mariages d'enfants, de mariages précoces et forcés est un symptôme de ce manque d'attention historique envers le bien-être des adolescentes.

La voie vers un nouvel agenda de développement: le processus post-2015

Le processus d'identification de la forme et des priorités du programme de développement pour l'après-2015 est constitué de deux volets distincts: l'un est dirigé par le secrétaire général des Nations unies; l'autre est dirigée par les États membres de l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) et se concentre sur l'élaboration d'un ensemble d'objectifs de développement durable (ODD).

Le processus du Secrétaire général des Nations Unies a impliqué un large éventail de consultations et de réunions thématiques, nationales et mondiales. Les recommandations formulées à ce jour par le Groupe de personnalités de haut niveau sur le programme de développement pour l'après-2015 et le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon , ont souligné l'importance de mettre fin au mariage précoce, forcé et forcé dans tout nouvel objectif visant à autonomiser les filles et femmes et réaliser l’égalité des sexes.

Le mariage des enfants a entravé la réalisation de l'égalité des sexes dans les OMD.

Crédit photo: www.un.org/milleniumgoals/

Le processus de l'Assemblée générale des Nations Unies est né de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, Rio + 20, tenue en 2012, qui visait à élaborer un cadre mondial pour réduire la pauvreté tout en préservant l'environnement. Il a marqué le début des discussions globales sur les futurs ODD, qui visent à aborder les trois dimensions du développement durable (social, environnemental, économique) de manière équilibrée. Il est largement admis que les processus de développement durable et les processus pour l'après-2015 devraient être étroitement liés et finalement converger dans un programme de développement mondial unique pour l'après-2015, le développement durable étant au cœur de ses priorités.

Un groupe de travail ouvert de 30 membres de l'Assemblée générale a été créé en janvier 2013 et est chargé de préparer une proposition sur les objectifs de développement durable. Le groupe de travail ouvert est composé de 70 États membres des 5 groupes régionaux des Nations Unies. Chacun des 30 sièges du groupe de travail ouvert est partagé par 1 à 4 pays appartenant au même groupe régional des Nations Unies. Il incombe à chaque groupe de décider de la manière dont il sera représenté à chacune des réunions. Les représentants des États membres ne faisant pas partie du groupe de travail ouvert peuvent toujours participer aux sessions.

À partir de février 2014 et avant chaque session d'une semaine (treize au total entre janvier et juillet 2014), les coprésidents du groupe de travail ouvert (Kenya et Hongrie) ont publié un document intitulé "Domaine d'intervention", qui décrit objectifs et cibles. Le 2 juin, un «projet zéro» proposant des objectifs et des cibles a été publié. Il y a actuellement 17 objectifs et entre chaque objectif, il y a entre 6 et 12 cibles.

Mariage d'enfants, précoces et forcés au sein du groupe de travail ouvert sur les objectifs de développement durable

Les mariages d'enfants, précoces et forcés ont été inclus pour la première fois dans le document de domaine prioritaire publié en mars 2014, lorsque le Pakistan a proposé un objectif visant à mettre fin aux mariages d'enfants, précoces et forcés d'ici 2030 lors de la 10ème session du groupe de travail ouvert. Cette proposition a été soutenue par 19 autres États membres.

Le document de travail publié avant la onzième session de mai comprenait un objectif visant à mettre fin au mariage précoce, forcé et forcé avant 2030 dans le domaine 5 relatif au genre et à l'autonomisation des femmes.

La version zéro a élargi l'objectif visant à «éliminer toutes les pratiques préjudiciables, y compris les mariages d'enfants, les mariages précoces et forcés et les mutilations génitales féminines» et le calendrier à l'horizon 2030 a été supprimé.

Les membres du GTO qui ont soutenu l'inclusion des mariages d'enfants, des mariages précoces et des mariages forcés:

  • Australie, Bulgarie, Canada, Chine, Croatie, Danemark, France, Allemagne, Indonésie, Irlande, Israël, Italie, Kazakhstan, Monténégro, Nauru, Pays-Bas, Norvège, Pakistan, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Slovénie, Espagne, Suisse, Turquie, Royaume-Uni, États-Unis, Zambie et Zimbabwe

Les non membres du GTO qui ont manifesté leur soutien à une cible sur le sujet:

  • Angola, Autriche, Botswana, Éthiopie, Lesotho, Malawi, Malte, Mozambique, Namibie, Nigéria, Portugal, Afrique du Sud, Swaziland et Suède

Et ensuite? Concevoir des objectifs et des cibles pour le cadre post-2015

Il reste une session du groupe de travail ouvert (14-18 juillet) au cours de laquelle les objectifs proposés et les objectifs qui les accompagnent seront discutés plus en détail. Ensuite, les coprésidents prépareront un «rapport sur les objectifs de développement durable» final qui sera présenté à l'Assemblée générale en septembre 2014. Le Secrétaire général présentera ensuite son rapport de synthèse, réunissant le rapport du groupe de travail ouvert et d'autres postes pertinents sur les objectifs et objectifs de développement durable. Rapports -2015, à la fin de 2014.

Il est actuellement entendu que les négociations intergouvernementales sur les objectifs et les cibles pour l'après-2015 auront vraisemblablement lieu entre janvier et juillet 2015 (la forme et le format des négociations doivent encore être décidés), la série finale d'objectifs et d'objectifs devant être présentée. en septembre 2015 lors du «Sommet sur les objectifs de développement durable / post-2015».

Êtes-vous un membre de Girls Not Brides ou une autre organisation de la société civile intéressée à s'engager sur la question des mariages d'enfants, précoces et forcés dans le programme de développement pour l'après-2015? Voulez-vous en savoir plus? Contactez l'équipe Girls Not Brides .