Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Back to the original version

Les membres de Girls Not Brides cosignent une lettre à Ban Ki-moon soulignant que l'objectif du mariage des enfants doit être inclus dans les objectifs de développement durable

Au total, 176 organisations membres de Girls Not Brides: The Global Partnership to End Child Marriage, originaires de 46 pays différents, ont cosigné une lettre adressée au Secrétaire général des Nations Unies soulignant qu'un objectif solide sur les mariages d'enfants, précoces et forcés doit être inclus dans la série finale d’objectifs de développement durable.

Lettre de signature de Girls Not Brides au Secrétaire général de l'ONU

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, rédige actuellement un rapport de synthèse rassemblant toutes les différentes contributions qu'il a reçues sur ce à quoi pourrait ressembler un nouveau plan de réduction de la pauvreté mondiale et de stimulation du développement mondial lorsque les objectifs du Millénaire pour le développement arriveront à fin en 2015.

Le «cadre post-2015» est susceptible d'influencer les priorités de développement des gouvernements et des donateurs pour les 15 prochaines années, en stimulant le financement, l'attention et la programmation sur un éventail de problèmes mondiaux. Le rapport de Ban Ki-moon devrait être très influent et servira à encadrer le prochain cycle de négociations étatiques dans la création du cadre post-2015.

Plus tôt cette année, le Groupe de travail ouvert sur les objectifs de développement durable , un groupe comprenant 70 États membres des 5 groupes régionaux de l'ONU, a proposé un objectif visant à mettre fin aux mariages d'enfants, précoces et forcés. Cet objectif est cependant loin d'être garanti.

Il est donc essentiel que le Secrétaire général souligne dans son prochain rapport que la fin des mariages d'enfants, précoces et forcés doit être abordée de manière globale et stratégique dans le cadre de développement pour l'après-2015.

Dans leur lettre conjointe, les membres de Girls Not Brides ont écrit:

«Mettre fin aux mariages d'enfants, aux mariages précoces et aux mariages forcés est un objectif concret et mesurable qui contribuera de manière significative à la réalisation de l'égalité des sexes tout en accélérant les efforts pour parvenir à un avenir sûr, sain et prospère pour tous.

«Nous vous encourageons à préciser dans votre rapport que le cadre de développement final pour les 15 prochaines années devrait exiger que les programmes visant à mettre fin aux mariages d'enfants, aux mariages précoces et forcés soient mis en place et priorisés par tous les États membres si nous voulons atteindre le prochain ensemble de objectifs de développement. »

Alors que la date limite pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement approche, il sera essentiel de plaider aux niveaux national, régional et international pour s'assurer que les gouvernements incluent le mariage des enfants dans le programme de développement pour l'après-2015 et reconnaissent ses liens avec un éventail de questions de développement. .