Cette page a été traduite par Google Traduction, un service de traduction instantanée. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude de ces traductions.

Retour à la version anglaise?

COMMUNIQUÉ DE PRESSE: Mgr Desmond Tutu en visite en Zambie pour encourager les efforts visant à mettre fin au mariage des enfants

Girls Not Brides

Mardi 9 septembre 2014

L'archevêque Desmond Tutu se rendra en Zambie du 15 au 18 septembre 2014 pour soutenir et encourager les efforts visant à mettre fin au mariage des enfants.

L'Archevêque Tutu, président fondateur de The Elders et cofondateur de Girls Not Brides: Le partenariat mondial pour mettre fin au mariage des enfants, sera accompagné de Mabel van Oranje, présidente de Girls Not Brides.

Mgr Tutu a déclaré:

«En tant qu’Africain et défenseur des droits de l’homme toute ma vie, j’ai été choqué d’apprendre que des millions de filles se marient chaque année en Afrique et dans le monde, avec des conséquences dévastatrices. Il est essentiel que nous travaillions tous ensemble pour libérer nos filles et nos soeurs de cette pratique néfaste. C'est pourquoi j'ai décidé de tout mettre en œuvre pour lutter contre le mariage des enfants - avec le même engagement que j'ai pris dans la lutte contre l'apartheid.

«J'ai hâte de prendre connaissance des efforts déployés par la Zambie pour mettre fin au mariage des enfants et de rencontrer de nombreuses personnes formidables qui œuvrent pour les droits des filles et des femmes dans ce pays.»

Chaque année, on estime que 15 millions de filles dans le monde sont mariées avant d’avoir 18 ans, souvent sans qu’elles aient le choix. Au total, l'UNICEF estime qu'environ 700 millions de femmes vivantes aujourd'hui ont été mariées dans l'enfance.

Bien que les garçons puissent être victimes du mariage des enfants, les filles sont touchées de manière disproportionnée. Les épouses d’enfants abandonnent presque toujours l’école et tombent rapidement enceintes, perpétuant ainsi des cycles de pauvreté et de mauvaise santé. Les filles de moins de 18 ans courent cinq fois plus de risques de mourir pendant la grossesse ou l'accouchement que les femmes de moins de 20 ans et leurs enfants ont beaucoup moins de chances de survivre les premières années de leur vie. Les épouses d'enfants sont également plus vulnérables aux rapports sexuels forcés et à la violence domestique.

Le mariage des enfants est pratiqué dans toutes les religions, ethnies et continents. Les taux les plus élevés de mariages d'enfants sont enregistrés en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne. Les taux de mariage des enfants diminuent lentement, mais les chiffres absolus pourraient augmenter avec la croissance démographique si les efforts ne sont pas accélérés.

Mabel van Oranje, présidente de Girls Not Brides a déclaré:

«Ce n’est que depuis quelques années que l’on prend conscience de l’ampleur et de l’impact du mariage des enfants dans le programme de développement mondial. Au fur et à mesure que davantage d'informations sont collectées et analysées, nous constatons encore plus clairement que le mariage des enfants constitue un obstacle majeur aux progrès en matière de santé, d'éducation et de développement économique, ainsi qu'une violation terrible des droits de l'homme.

«Au cours de notre visite en Zambie, nous sommes impatients d’en apprendre davantage sur la campagne nationale pour mettre fin au mariage des enfants et d’entendre les points de vue des représentants du gouvernement et de la société civile et des jeunes. Nous sommes particulièrement désireux d'apprendre des filles elles-mêmes de leurs expériences et de leurs points de vue sur le mariage des enfants et de leurs espoirs pour l'avenir. "

INFORMATION MEDIA

Les opportunités médiatiques pendant la visite incluent:

  • Conférence de presse: jeudi 18 septembre à 9 heures.

Pour vous inscrire à la conférence de presse et recevoir des mises à jour et des communiqués de presse supplémentaires, veuillez envoyer votre nom, votre organisation et vos coordonnées par courrier électronique à:

Rina Mukumba, Institut zambien de communication de masse

Email: rina.mukumba@zamcom.ac.zm

Cell: + 260-979-284848

À propos des filles pas mariées

Girls Not Brides est un partenariat mondial regroupant plus de 400 organisations de la société civile de plus de 60 pays, unis par un engagement à mettre fin au mariage des enfants et à permettre aux filles de réaliser leur potentiel.

Suivez @GirlsNotBrides sur Twitter: www.twitter.com/GirlsNotBrides

BIOGRAPHIES

Mgr Desmond Tutu

L'archevêque Desmond Tutu est l'un des avocats les plus connus du monde pour la paix et les droits de l'homme. Il est archevêque émérite du Cap, a présidé la Commission vérité et réconciliation d'Afrique du Sud et est lauréat du prix Nobel de la paix (1984).

L'archevêque Tutu est un membre fondateur de The Elders , un groupe d'éminents dirigeants mondiaux réunis par Nelson Mandela pour promouvoir la paix et les droits de l'homme. Les aînés ont fondé Girls Not Brides et ont joué un rôle crucial en plaçant le mariage des enfants au premier plan des priorités internationales.

Bien qu'il ait pris sa retraite de la vie publique, l'archevêque Tutu reste actif dans les efforts pour mettre fin au mariage des enfants.

Mabel van Oranje, présidente de Girls Not Brides

Mabel est la présidente du conseil d'administration de Girls Not Brides. De 2008 à 2012, Mabel a été le premier directeur général de The Elders, un groupe de dirigeants mondiaux éminents réunis par Nelson Mandela pour promouvoir la paix et les droits de l'homme. Mabel a dirigé les consultations qui ont façonné la décision stratégique des Elders de sensibiliser le public au problème souvent oublié du mariage des enfants et de créer Girls Not Brides: le partenariat mondial pour mettre fin au mariage des enfants.

Forte de plus de vingt ans d'expérience dans la création de partenariats pour la justice et le changement, la vision de Mabel a vu Girls in Not Brides devenir un partenariat mondial regroupant plus de 400 organisations de la société civile basées dans plus de 60 pays, unis par un engagement à mettre fin au mariage des enfants les filles à réaliser leur potentiel.